search

Recherche

Le commissaire au lobbyisme du Québec veille au respect de la Loi sur la transparence et l'éthique en matière de lobbyisme et au Code de déontologie des lobbyistes.

Le registre des lobbyistes dépose son rapport d’activités 2019-2020

Le registre des lobbyistes dépose son rapport d’activités 2019-2020

Parmi les faits saillants de la dernière année, soulignons l’augmentation du nombre de nouveaux lobbyistes inscrits (plus de 20 % par rapport à l’exercice précédent), du nombre de déclarations et d’avis publiés (plus de 31 %) et du nombre de consultations du registre (plus de 1,2 %). En comparaison avec les données recueillies au cours des 17 dernières années, le registre compte 30 fois plus de lobbyistes inscrits qu’en 2003-2004; le nombre de consultations de la plateforme est par ailleurs 10 fois plus élevé qu’en 2004-2005.

« La croissance des inscriptions et des consultations du registre au cours des dernières années témoigne aujourd’hui de toute sa pertinence. En effet, son utilisation croissante par les parties prenantes favorise une pratique encadrée et nécessaire des activités de lobbyisme dans une société démocratique, en plus de démontrer l’importance que les Québécoises et les Québécois accordent à ce registre », souligne dans son préambule Christian G. Sirois, conservateur du registre.

Soulignons par ailleurs la tenue de rencontres avec le Commissaire en vue de coordonner le transfert de la responsabilité du registre en décembre 2021 à la suite de l’adoption du projet de loi no 6 en juin 2019, et les travaux entrepris pour améliorer l’accessibilité au registre actuel et permettre son fonctionnement optimal.

De ces travaux a résulté une diminution notable du taux de refus lors de l’inscription. Les délais de traitement des demandes ont également diminué de façon considérable.

Prenez connaissance de l’ensemble des résultats en consultant le rapport d’activités 2019-2020 du registre des lobbyistes  .