search

Recherche

Le commissaire au lobbyisme du Québec veille au respect de la Loi sur la transparence et l'éthique en matière de lobbyisme et au Code de déontologie des lobbyistes.

Formation du comité utilisateurs pour l’élaboration de la plateforme de transparence

En juin dernier, nous vous invitions à soumettre votre candidature pour faire partie du comité utilisateurs pour guider le Commissaire dans la concrétisation de la future plateforme de transparence des activités de lobbyisme  .

Au total, 64 candidatures ont été reçues. Après analyse et en tenant compte des recommandations de son comité consultatif  , le Commissaire au lobbyisme a retenu les candidatures suivantes :    

  • M. François Crête, vice-président, relations gouvernementales - Québec, NATIONAL (à titre de lobbyiste-conseil)
  • M. Christian Ouellet, directeur des affaires gouvernementales, Sandoz Canada Inc. (à titre de lobbyiste d’entreprise)
  • M. Claude Peachy, adjoint exécutif au Directeur et secrétaire du bureau de la sous-ministre et du secrétariat, ministère de la Faune, des Forêts et des Parcs (à titre de titulaire de charge publique)
  • Richard Bélisle, Conseiller stratégique, Direction générale, Ville de Saint-Jérôme (à titre de titulaire de charge publique)
  • Mme Marie-Christine Trottier, journaliste à la recherche au bureau d'enquête du Journal de Montréal à l'Assemblée nationale (à titre de journaliste)
  • M. Vincent Larouche, journaliste, La Presse (à titre de journaliste)
  • Mme Line Bouffard, agente de développement (à titre de citoyenne)
  • M. Olivier Meunier, coordonnateur des affaires publiques, Ordre des ingénieurs du Québec (à titre de citoyen)

Il importe ici de mentionner que les membres de ce comité utilisateurs siègent à titre personnel et ne représentent aucunement leur entreprise, association ou organisation.

Rappelons que le projet de loi no 6 - Loi transférant au commissaire au lobbyisme la responsabilité du registre des lobbyistes et donnant suite à la recommandation de la Commission Charbonneau concernant le délai de prescription applicable à la prise d’une poursuite pénale, sanctionné le 19 juin dernier confie au Commissaire l’administration du registre des lobbyistes au plus tard le 19 décembre 2021. Le registre est actuellement tenu par le ministère de la Justice.

La première rencontre du comité utilisateurs a eu lieu le vendredi 13 septembre. À cette occasion, la vision de la future plateforme ainsi que l’état d’avancement des travaux ont notamment été présentés. Il a aussi été convenu, avec les membres, d’amorcer les échanges en créant un forum de discussion sur les besoins d’affaires de chacune des clientèles.