Pour une troisième année consécutive, le Commissaire au lobbyisme organise un concours de rédaction destiné aux étudiantes et aux étudiants universitaires de premier cycle en administration, en droit, en philosophie, en communication, en sciences sociales, ou de toute autre discipline connexe. Pour participer, il faut être inscrit à temps complet dans un établissement d’enseignement universitaire au Québec.

L’objectif est de susciter la réflexion sur l’un des enjeux les plus importants de notre société : l’encadrement des communications d’influence auprès des décideurs publics et le droit des citoyens de savoir qui cherche à les influencer.

Les étudiantes et les étudiants intéressés à soumettre un texte doivent axer leur réflexion sur la question suivante : Lobbyisme : les décideurs publics, observateurs ou partie prenante? La Loi sur la transparence et l’éthique en matière de lobbyisme comporte des obligations pour les lobbyistes qui font des communications d’influence auprès des titulaires de charges publiques des domaines parlementaires, gouvernementaux et municipaux. Est-ce à dire que ces derniers n’ont aucun rôle à jouer dans l’application de la Loi?

Un stage rémunéré de trois mois au Commissaire au lobbyisme du Québec est offert comme prix. La gagnante ou le gagnant aura la possibilité de collaborer à des projets dans un secteur en lien avec sa formation.

Les lauréats des deux dernières années, M. Maxym Boucher, étudiant en science politique à l’Université Laval et M. Pierre Lessard-Blais, étudiant en communication, politique et société à l’Université du Québec à Montréal, ont œuvré à la Direction des communications.

Tous les détails sur le lancement du concours seront disponibles dès le mois de novembre sur le site Web du Commissaire au lobbyisme. Participez en grand nombre!