Le Commissaire au lobbyisme du Québec s’est adjoint les services de la maison de recherche et de sondage SOM afin de conduire une étude qualitative auprès de la population afin de mieux connaître les attentes des citoyennes et des citoyens envers les titulaires de charges publiques dans leurs rapports avec les lobbyistes.

Il en est ressorti qu’ils exigent d’eux transparence et intégrité. Les citoyennes et citoyens croient que les titulaires de charges publiques ont à s’assurer que les lobbyistes avec qui ils font affaire sont « honnêtes ». Plusieurs opinent que les titulaires de charges publiques qui commettent des fautes devraient être sanctionnés.

Ils recommandent de faire en sorte que les titulaires de charges publiques soient capables de reconnaître les manifestations du lobbyisme et sachent quels comportements adopter. Cette idée est préconisée par le Commissaire au lobbyisme, mais la population n’est pas prête à ce que les deniers publics servent à cette fin.

La plupart des répondants sont d’avis que les titulaires de charges publiques doivent respecter des règles d’intégrité, de transparence et de réserve. Étant donné la difficulté à contrôler les activités de lobbyisme qui s’exercent à leur endroit, certains voient mal comment on pourrait appliquer des sanctions envers les titulaires de charges publiques.

 Consulter l'étude qualitative  (1,06 Mo).