L’Institut sur la gouvernance d’organisations publiques et privées (IGOPP)* et le Commissaire au lobbyisme ont entrepris cet été une démarche d’analyse des meilleures pratiques et priorités en matière de gouvernance au sein des villes et municipalités du Québec. 

Ce projet comprend un important volet sur la gestion des communications d’influence dans les municipalités. Le Commissaire au lobbyisme du Québec s’est associé à l’Institut pour ce volet particulier. L’objectif de ce projet est de soutenir les municipalités dans le développement d’une vision éthique de leur gouvernance.

Plusieurs villes et municipalités de différentes tailles ont accepté de participer au projet (deux villes de plus de 100 000 habitants, une ville de plus de 50 000 habitants et deux villes de moins de 5 000 habitants). Les travaux seront effectués au cours de l’été et de l’automne, et un rapport sera préparé par la suite.


* Fruit d’une initiative conjointe de deux établissements universitaires, les HEC Montréal et l’Université Concordia (l’École de gestion John-Molson), l’Institut sur la gouvernance d’organisations publiques et privées a pour objectif d'être un centre d’excellence au Canada et à l’étranger en matière de recherche et de formation sur la gouvernance ainsi qu'un centre d’études sur les meilleures pratiques dans le fonctionnement de la haute direction des organisations.

C'est dans cette perspective qu'en septembre 2005 ces établissements universitaires annonçaient la mise sur pied de I'lnstitut. Des contributions de la Fondation Stephen Jarislowsky et de l'Autorité des marchés financiers ainsi que de plusieurs organismes privés et publics québécois ont donné une assise financière de départ à l’Institut.