Les projets de développement de la filière éolienne présentés dans le cadre du dernier appel d’offre de 2000 MW soumis sont actuellement à l’étude auprès d’Hydro-Québec. Le choix des projets devrait être connu au printemps 2008. Quant aux projets du premier appel d’offre, ils sont en cours de réalisation.

Plusieurs activités de lobbyisme peuvent encore survenir au cours des processus de réalisation des projets. C’est pour cette raison que le commissaire au lobbyisme du Québec a rappelé aux élus et aux officiers d’une centaines de municipalités concernées par le dossier des éoliennes qu’ils pouvaient faire l’objet d’activités de lobbyisme. Il leur a dit qu’ils devaient s’assurer que ces activités se pratiquaient dans le respect de la Loi sur la transparence et l’éthique en matière de lobbyisme et du Code de déontologie des lobbyistes.

Dans une lettre que le commissaire au lobbyisme leur adressait en décembre dernier, il rappelait que : « Ces entreprises ont vraisemblablement effectué des communications d’influence auprès de vous, des autres élus et des fonctionnaires municipaux dans le but d’intervenir dans le processus de décision. Elles le feront encore dans les prochains mois, selon l’évolution du dossier de l’énergie éolienne dans votre municipalité. ...vous avez un rôle à jouer afin que la Loi sur la transparence et l’éthique en matière de lobbyisme et le Code de déontologie des lobbyistes soient respectés, puisque l’objet de cette loi implique le droit pour les citoyens de savoir qui cherche à influencer les institutions publiques et les personnes qui les dirigent ».