En septembre dernier, le Commissaire au lobbyisme du Québec participait à la 29e conférence annuelle du Council On Governmental Ethics Laws (COGEL), qui se déroulait cette année à Victoria en Colombie-Britannique.

COGEL est un organisme nord-américain qui regroupe les dirigeants des institutions responsables de l’éthique gouvernementale, de l’encadrement des lobbyistes, du contrôle du financement des partis politiques et de l’accès aux documents des organismes publics. La mission de cet organisme est de favoriser le développement de ses membres en ces matières et de promouvoir l’intégrité des gouvernements partout dans le monde.

La participation à cet événement a permis, tout en faisant partager l’expérience québécoise, de prendre la mesure des faits les plus récents dans les nombreuses autres juridictions au Canada et aux États-Unis, qui se sont elles aussi dotées d’une loi pour encadrer les activités des lobbyistes. Plus largement, la participation à la conférence aura permis de suivre les tendances nord-américaines en matière d’éthique gouvernementale et d’accès à l’information, deux domaines intimement liés au champ d’application de la Loi sur la transparence et l’éthique en matière de lobbyisme.