UN REGISTRE DE PLUS EN PLUS POPULAIRE Le registre des lobbyistes est l’instrument par lequel se déploie la transparence des activités de lobbyisme exercées auprès des titulaires de charges publiques du Québec. Administré par le ministère de la Justice, il présente les déclarations initiales, les renouvellements et les avis de modification concernant tant les lobbyistes-conseils que les lobbyistes d’entreprise et les lobbyistes d’organisation. Pour chaque mandat de lobbyisme, il indique l’objet des activités de lobbyisme, la période pendant laquelle elles sont exercées, les moyens de communication utilisés ainsi que le nom des institutions publiques visées.

De plus en plus de titulaires de charges publiques sont conscients du rôle déterminant qu’ils ont à jouer pour assurer le respect de la Loi. Ainsi, avant de traiter avec un lobbyiste, ils sont de plus en plus nombreux à leur demander s’ils sont inscrits au registre des lobbyistes ou à le consulter. Afin de ne pas se fermer de portes, les lobbyistes ont donc tout avantage à s’inscrire au registre des lobbyistes avant de solliciter les titulaires de charges publiques.

Au 31 mars 2012, le nombre de lobbyistes ayant eu au moins un mandat au cours de l’année s’élevait à 2 797, soit une augmentation de 48 % par rapport au 31 mars 2011 et de 227 % par rapport au 31 mars 2009. Au cours de la dernière année, le nombre de nouveaux lobbyistes (c’est-à-dire des lobbyistes dont les noms se retrouvaient inscrits pour la première fois) s’élevait à 1 130, soit 72 nouveaux lobbyistes-conseils et 1 058 nouveaux lobbyistes d’entreprise ou d’organisation.

Bien que ces résultats soient intéressants, il y a encore beaucoup de chemin à parcourir pour que tous les lobbyistes adhèrent à la culture de transparence et se soumettent à la Loi, notamment en s’inscrivant au registre.

Il est possible de consulter les inscriptions portées au registre en visitant le www.lobby.gouv.qc.ca