Les multiples interventions du Commissaire au lobbyisme du Québec ont favorisé une augmentation notable du nombre de lobbyistes inscrits au registre des lobbyistes.

Ce registre est l’outil privilégié par la Loi sur la transparence et l’éthique en matière de lobbyisme pour atteindre l’objectif de transparence. Il est tenu par la conservatrice du registre des lobbyistes qui relève du ministère de la Justice du Québec.

Il permet aux citoyens de savoir qui cherche à influencer les décideurs publics, au bénéfice de qui et dans quel but. Et voie de conséquence, il permet aux titulaires de charges publiques de démontrer une plus grande transparence de leurs processus de décisions.



Au 31 mars 2011, le nombre de lobbyistes ayant au moins un mandat au cours de l’année était de
1 885, ce qui constituait une augmentation de 24 % par rapport au 31 mars 2010 et c’était près du double du nombre de lobbyistes inscrits au 31 mars 2008 qui était de 954.

Bien que ces résultats soient encourageants, beaucoup reste à faire afin d’amener tous les lobbyistes à respecter la Loi, notamment en s’inscrivant au registre.