Invité à prononcer une allocution lors du congrès annuel de l’Association québécoise des entrepreneurs en infrastructure (AQEI) le 29 avril dernier, Me François Casgrain, commissaire au lobbyisme du Québec, s’est rendu à Montebello dans le but d’informer les personnes présentes de la nécessité de souscrire aux principes et aux règles applicables aux lobbyistes en vertu de la Loi sur la transparence et l’éthique en matière de lobbyisme.

Cette présentation visait à permettre aux entrepreneurs en infrastructure, quels que soient leurs secteurs d’activités, de bien saisir la portée des obligations et des normes de conduite qui leur sont applicables lorsqu’ils font des communications d’influence auprès des décideurs publics et à percevoir les avantages qu’ils peuvent retirer en respectant la Loi.

Les membres réguliers de l’AQEI, qui emploient plus de 3 500 personnes, génèrent au Québec un chiffre d’affaire de plus de un milliard de dollars, selon un sondage mené en novembre 2007. De par la nature de leurs activités, qui consistent souvent à représenter les intérêts de leur entreprise auprès de personnes œuvrant au sein d’institutions publiques, les entrepreneurs en infrastructure sont directement concernés par la Loi.