L'édition 2010 du Concours de rédaction du Commissaire au lobbyisme du Québec proposait aux étudiants des universités québécoises de développer la question : « Les décideurs publics sont-ils à la merci des lobbyistes? » À l’heure où la population manifeste un scepticisme accru envers la gestion des institutions publiques, cette question alimente plus que jamais le débat.

En tant qu’acteur incontournable dans les sphères de l’éthique et de la transparence, le Commissaire au lobbyisme du Québec a cherché, par la tenue de ce concours, à générer la force vive de réflexion des décideurs de demain autour d’un sujet qui est au cœur même de ses interventions.

Voici les noms des lauréats et les prix qui leur ont été décernés à la quatrième édition de ce concours :

Premier prix – M. Maximilien Roy, étudiant à la maîtrise en administration à l’École nationale d’administration publique. Son essai lui a valu une bourse de 1000 $ ainsi qu’une publication dans la revue Génération d’idées.

Second prix – Mme Gabrielle Dufour-Turcotte, étudiante au baccalauréat en droit à l'Université du Québec à Montréal, qui a reçu un montant de 800 $.

Troisième prix – Mme Audrey Garon, étudiante au baccalauréat en communication publique à l’Université Laval, qui a reçu un montant de 500 $. 
 
Le jury était composé des personnes suivantes :
  • Me Marcel Blanchet, directeur général des élections du Québec
  • Me Serge Lafontaine, enseignant à l’École nationale d’administration publique
  • M. Pierre Lessard-Blais, stagiaire à la fondation Jean-Charles Bonenfant et
  • Mme Françoise Beaulieu, conseillère en communication au Commissaire au lobbyisme du Québec.
Vous pouvez consulter les textes des gagnants sur le site du Commissaire au lobbyisme du Québec.