C’est en 2006 que le Commissaire au lobbyisme du Québec lançait son premier concours de rédaction destiné aux étudiants universitaires du Québec. Pour la quatrième année du concours, une nouvelle formule a été développée. Trois prix seront offerts : le premier consiste en une publication dans une revue et un montant de 1 000 $; le deuxième, en un montant de 800 $; et le troisième, en un montant de 500 $. Les textes des trois lauréats paraîtront en outre dans le site Web du Commissaire au lobbyisme du Québec.

En 2010, la réflexion des étudiants devait porter sur une question qui préoccupe de nombreux citoyens : Les décideurs publics sont-ils à la merci des lobbyistes? La Loi sur la transparence et l’éthique en matière de lobbyisme adoptée en 2002 a certes pour but d’améliorer la confiance dans les institutions en assurant que les personnes qui tentent d’influencer les décideurs publics le fassent en vertu de règles établies. Mais sept ans plus tard, peut-on dire que mission est accomplie? Et pourquoi?

La date de tombée du concours était le 9 mars dernier. L’annonce des gagnants aura lieu le 12 avril prochain. Pour obtenir des détails, consulter le microsite du concours.