L’importance grandissante accordée aux valeurs éthiques amène de plus en plus les titulaires de charges publiques, qu’ils soient élus ou non, à s’interroger sur leurs relations avec ceux qui cherchent à les influencer.

En février dernier se tenait à Brossard, à Laval et à Québec un colloque organisé par la CCH réunissant dans un panel des spécialistes sur l’éthique et la déontologie. Pour ces occasions, M. François Casgrain, commissaire au lobbyisme du Québec, a présenté une conférence intitulée « La loi sur le lobbyisme, principes et règles applicables aux lobbyistes ».

Il a répondu aux questions que soulève l’application de la Loi sur la transparence et l’éthique en matière de lobbyisme et du Code de déontologie des lobbyistes dans le milieu municipal. Il a aussi fait ressortir l’importance d’avoir une politique de gestion des communications d’influence.