Depuis 2005, les élections municipales ont lieu tous les quatre ans dans toutes les municipalités du Québec. Le 1er novembre dernier était jour d’élections générales. Fort de l’expérience de 2005, on évaluait à environ 60 % le nombre d’élus qui ne se représenteraient pas ou qui ne seraient pas réélus lors de ces élections. C’est pourquoi il a expédié en septembre dernier près de 8 500 dépliants dans les conseils municipaux afin de faire connaître à tous les élus les règles d’après-mandat contenues dans la Loi sur la transparence et l’éthique en matière de lobbyisme.